Et quand il s’agit de brûler des calories, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Et quand il s’agit de brûler des calories, les chiffres parlent d’eux-mêmes.

Dans un autre petit bol, presser le jus d’une lime. Mélanger le miel et la menthe hachée dans le jus de citron vert et bien mélanger. Arroser les boules de melon et mélanger. Servir frais.

4 abricots mûrs½ tasse de yogourt à la vanille faible en gras¼ tasse de bleuets frais (ou de fruits secs – bleuets, canneberges ou cerises)

Couper chaque abricot en deux en retirant le noyau du milieu. Placer les moitiés d’abricot sur une assiette avec le noyau vers le haut. Verser environ 1 cuillère à soupe de yogourt dans la zone dénoyautée de la moitié d’abricot et répéter jusqu’à ce que toutes les moitiés d’abricot soient pleines. Enfin, garnissez le yogourt d’une myrtille (ou de la baie de votre choix) et servez.

1 concombre anglais½ citron1-2 c. poudre de chili1 c. sel

Couper le concombre en tranches de 1/8 de pouce. Pressez le citron sur les tranches de concombre, puis saupoudrez de sel et de poudre de chili.

Fit Food : bien manger pour la vie Découvrez d’autres recettes simples et appétissantes qui utilisent tout, des abricots aux courgettes ! Acheter le livre →

La danse est une excellente activité pour tous les âges et niveaux de capacité qui a un attrait universel et rappelle aux gens que l’exercice peut être amusant ! Bien que les entraînements inspirés de la danse ne soient pas entièrement nouveaux, avec la popularité croissante de spectacles tels que “Dancing with the Stars” et “So You Think You Can Dance”, les cours basés sur la danse ont fait fureur en 2009. Du ballet au bollywood , il existe une variété de styles de danse parmi lesquels choisir, chacun offrant un assortiment d’avantages physiologiques et psychologiques.

Les bienfaits de la danse

La danse peut constituer une excellente forme d’exercice aérobique, fournissant un conditionnement cardiovasculaire qui, selon le National Heart, Lung and Blood Institute (NHLBI), peut aider à réduire votre risque de maladie coronarienne, à diminuer la tension artérielle et également à contribuer aux efforts de gestion du poids. La danse est également une activité de mise en charge, qui peut améliorer la densité osseuse (et ainsi réduire le risque d’ostéoporose) ainsi que la force musculaire, la coordination et l’équilibre.

En plus des avantages physiologiques mentionnés ci-dessus, il a également été démontré que la danse offre un assortiment d’avantages psychologiques. Étant donné que la danse est une forme d’activité physique agréable et engageante, de nombreuses personnes trouvent qu’elle aide à réduire le stress et la fatigue chronique, à améliorer l’énergie et l’humeur, et à augmenter l’estime de soi et la confiance. De plus, des recherches ont montré que la danse peut jouer un rôle important dans le succès du vieillissement, ainsi que dans l’amélioration de la mémoire. Une étude réalisée par le New England Journal of Medicine a révélé que la danse est associée à un risque moindre de démence.

Commencer

Avec une variété de styles et de cours de danse, il est important de choisir une forme de danse qui correspond à vos objectifs, à vos préférences personnelles et à votre niveau de forme physique actuel. Avant de commencer un cours de danse (en particulier un cours qui comprend des mouvements à fort impact), il est important de se concentrer sur l’amélioration de l’équilibre et de la flexibilité, deux facteurs importants qui vous permettront d’accélérer, de décélérer et de stabiliser votre corps rapidement et efficacement tout en dansant. Commencer par un cours de niveau débutant et progresser dans le temps vers un cours plus avancé aidera à minimiser le risque de blessure et vous offrira également une expérience plus agréable et réussie.

De la danse de salon à la danse culturelle, en passant par le jeu d’entraînement sur PC Dancetown et le jeu vidéo de danse populaire connu sous le nom de Dance Dance Revolution, les avantages de la danse sont indéniables. Et quand il s’agit de brûler des calories, les chiffres parlent d’eux-mêmes. Pour les danses rythmiques, comme le foxtrot ou la valse, une personne de 160 livres brûlera environ 130 calories en 30 minutes. Pour les styles de danse plus intenses comme la salsa, le nombre de calories brûlées double pour atteindre environ 250 calories en 30 minutes, ce qui est comparable à un jogging léger pendant la même durée. 

Vous souhaitez savoir combien de calories vous pouvez brûler en faisant de la danse aérobique ? Consultez notre calculateur d’activité.

Les semaines entre Halloween et le jour de l’an peuvent être les plus mouvementées de l’année. Des fêtes et réunions de famille aux événements de vacances pour enfants et aux échéances de travail de fin d’année, les neuf dernières semaines de l’année semblent souvent plus occupées que les 43 autres semaines combinées. De plus, les tentations qui surgissent à cette période de l’année peuvent facilement interférer avec vos habitudes saines et entraîner une prise de poids, surtout si vous trouvez difficile de vous en tenir à votre routine d’entraînement régulière. Mais même un peu d’exercice vaut mieux que beaucoup d’inactivité. Si vous vous entraînez normalement de 30 à 60 minutes par jour, il peut sembler que réduire la durée de votre entraînement ne serait pas très bénéfique, mais rien ne pourrait être plus éloigné de la vérité. Si vous faites de votre santé et de votre forme physique une priorité, prendre le temps de faire ne serait-ce qu’un peu d’exercice peut vous aider grandement à maintenir ce que vous avez déjà accompli.

Heureusement, vous n’avez pas besoin d’aller à la salle de sport ni même d’équipement d’entraînement spécial pour réaliser un entraînement complet du corps en seulement 16 minutes. Cet entraînement simple au poids du corps peut être effectué dans un espace d’environ 8 pieds carrés, et le seul équipement dont vous avez besoin est une minuterie qui peut compter à rebours à partir de 30 secondes. Le circuit lui-même se compose de huit exercices effectués pendant 30 secondes chacun, totalisant seulement quatre minutes. En engageant tous les muscles et en progressant vers un rythme rapide et dynamique, cet entraînement peut vous aider à brûler beaucoup de calories en peu de temps.

L’entraînement

Sauts étoiles

Ce favori à l’ancienne est idéal pour élever la fréquence cardiaque.

Spiderman s’étire; progression vers les alpinistes après le premier circuit

Ramenez votre genou droit vers votre épaule droite, tout en étendant votre jambe gauche derrière vous. Alternez lentement les jambes et concentrez-vous sur l’étirement de la jambe tendue.

Après le premier set, passez aux alpinistes en changeant de jambe de manière explosive pendant 30 secondes.

Rotation ventrale de la colonne thoracique

Commencez en position de pompes. Appuyez votre main gauche dans le sol (pour stabiliser l’épaule), faites pivoter les pieds, les hanches et les épaules ensemble en même temps et levez la main droite en l’air. Changez de côté à un rythme régulier.

Fente arrière avec rotation du tronc

Commencez debout, les pieds écartés à la largeur des hanches et les mains jointes devant la poitrine. Faites un pas en arrière avec la jambe gauche, tout en descendant dans la hanche droite. Au bas du mouvement, faites pivoter vos bras et votre tronc vers la droite. Ramenez vos bras vers l’avant de votre corps. Revenez à la position de départ et alternez les jambes. Pour de meilleurs résultats, votre tête doit tourner avec vos bras et vos épaules ; gardez votre pied avant enfoncé dans le sol pour plus de stabilité.

Fente latérale ; progression vers les sauts de patineur sur glace après le premier circuit

Commencez debout, les pieds écartés de la largeur des hanches. Faites un pas vers votre droite et avec votre main gauche, atteignez votre pied droit (cela mettra un travail supplémentaire dans l’extérieur de la cuisse et du fessier). Jambes alternées.

Le patineur sautille

Commencez sur votre jambe droite avec votre jambe gauche derrière votre corps. Explosez de la jambe droite, tout en balançant votre jambe gauche pour atterrir. Côtés alternés. Permettre à votre jambe de se déplacer derrière votre corps entraînera un travail supplémentaire dans les fessiers et l’extérieur des cuisses et vous aidera à être plus explosif.

Des pompes

Le vieux push-up éprouvé est un excellent exercice pour développer la force des épaules, de la poitrine et des bras, et est également efficace pour la stabilité du tronc. Appuyez les mains dans le sol, étendez les jambes et poussez les orteils dans le sol (pour créer une stabilité supplémentaire). Descendez lentement puis éloignez le sol de vous pour revenir au sommet.Effectuez sur les genoux pliés pour réduire le défi.Combinez les étirements avec Spider-man après le premier circuit, OU effectuez des pompes explosives avec des claquements de mains pour augmenter le défi.

Planche latérale (30 secondes de chaque côté)

La planche latérale est un excellent exercice pour le tronc et les épaules, et se concentrer sur la compression des fessiers et des cuisses créera une stabilité supplémentaire. La planche latérale est considérée comme un mouvement de repos actif, alors revenez immédiatement aux sauts avec écart après avoir tenu des deux côtés.Commencez sur votre coude la première fois à travers le circuit.Vous pouvez tomber sur votre genou pour réduire l’intensité.Pour rendre le mouvement plus difficile, étendez votre bras.

Restez engagé dans cette routine qui vous fait gagner du temps en suivant le nombre de répétitions que vous faites pendant le premier entraînement, puis essayez de faire correspondre ou de battre ce nombre dans chacun des entraînements suivants.

Dans un monde où vous rencontrez un barrage constant d’influences de l’image corporelle à la télévision, sur les réseaux sociaux et dans la publicité, il peut être très difficile de maintenir une image corporelle positive. Pour vous aider à combattre ces influences négatives, voici quatre façons d’aimer votre corps et d’intégrer des comportements d’amour-propre dans votre vie quotidienne. L’amour de soi commence par l’acceptation de soi.

1. Déplacez-vous avec détermination et passion

Il existe de nombreux obstacles à l’adoption d’un changement de comportement positif, notamment le sentiment que le mouvement est douloureux ou tout simplement pas agréable. La vérité est que l’exercice doit être agréable et, lorsqu’il est effectué régulièrement, conduit généralement à une meilleure humeur, à plus d’énergie et à des niveaux de bonheur plus élevés. En fait, selon une étude Gallup, les personnes qui font de l’exercice au moins deux jours par semaine déclarent être plus heureuses et avoir beaucoup moins de stress que celles qui ne font pas d’exercice. Et les avantages ont continué d’augmenter avec chaque jour supplémentaire de mouvement (jusqu’à six jours par semaine).

Dans les directives d’activité physique 2018 récemment publiées pour les Américains, l’accent a été mis sur le fait de bouger davantage et de s’asseoir moins. Après tout, les avantages du mouvement vont au-delà des avantages physiques et incluent une meilleure santé cognitive et mentale, comme un risque réduit de dépression et d’anxiété et une meilleure qualité de vie (Piercy et al., 2018). Trouvez des opportunités de mouvement tout au long de la journée qui vous apportent de la joie.

2. Concentrez-vous sur les sentiments

Tout au long de la journée, concentrez-vous sur la façon dont vous vous sentez (comme être bien reposé et plein d’énergie) plutôt que sur le nombre sur l’échelle. Essayez d’évaluer votre journée en suivant différentes variables, telles que votre degré de repos, la fréquence à laquelle vous avez souri ou ri ou vous êtes senti inquiet ou triste, et le plaisir que vous avez ressenti. Vous pouvez commencer à remarquer des tendances qui suggèrent quelles circonstances ou situations vous rendent plus heureux ou plus stressé. Un simple changement dans votre état d’esprit peut être réalisé en répétant des mantras ou des méditations et peut aider à améliorer votre conscience de soi et vos sentiments envers vous-même.

3. Participez aux soins personnels

Les dimanches de soins personnels peuvent être un hashtag populaire sur les réseaux sociaux, mais les soins personnels sont une nécessité qui doit être faite plus d’un jour par semaine. Imaginez que l’inspiration d’une respiration vous aide tandis que l’expiration aide les autres – vous ne pouvez pas continuer à expirer sans d’abord aspirer de l’air. Il est important d’écouter votre corps et de lui donner le carburant et le temps de récupération appropriés en cas de besoin. Pratiquez des activités qui font du bien à votre corps, comme prendre un bain, une sieste ou une promenade tranquille. Vous pourriez également envisager de commencer un journal de gratitude et d’écrire trois choses pour lesquelles vous êtes reconnaissant chaque jour. Plus vous vous concentrez sur les aspects positifs de votre vie, plus cela devient votre état d’esprit par défaut.

4. Créez un réseau de positivité

Il est plus facile de se sentir bien dans sa peau si on s’entoure de personnes qui se sentent bien dans sa peau (Levine et Smolack, 2018). Et participer à des opportunités de mouvement avec des amis, des collègues et des membres de la famille augmente vos chances de rester fidèle à un programme. Bien que nous puissions tirer de nombreux avantages des médias sociaux, soyez conscient de la façon dont vos médias sociaux affectent votre image corporelle personnelle. Suivez les comptes qui promeuvent l’amour de soi et une image corporelle positive et désabonnez-vous de ceux qui ne le font pas. Lentement, vous verrez vos actions remodeler votre fil d’actualité de manière à créer un environnement favorable.

Les références

Levine, M. et Smolack, L. (2018). 10 “pouvoirs de volonté” pour améliorer l’image corporelle. Association nationale des troubles de l’alimentation.

Piercy, K.L. et coll. (2018). Les directives d’activité physique pour les Américains. Journal de l’Association médicale américaine, 320, 19, 2020-2028.

Rackow, P., Scholz, U. et Hornung, R. (2015). A reçu un soutien social et fait de l’exercice : une étude d’intervention pour tester l’hypothèse habilitante. Journal britannique de psychologie de la santé, 20, 4, 763-776.

Ahhh, l’été est presque là. Les journaux et les magazines, en fait l’ensemble des médias, semblent avoir trouvé un moyen saisonnier sensationnel de remplir l’espace… et la tête de vos clients. Des articles sur les “Corps de plage les plus sexy de 2014” et “Comment obtenir votre corps de plage en un mois” contribuent à alimenter des attentes malsaines concernant les corps, la taille, la forme et l’apparence des femmes et des hommes.

Pour les médias, c’est une affaire financière sérieuse. Pour les professionnels de la santé mentale et les entraîneurs de fitness, c’est aussi une https://evaluationduproduit.top/alkotox/ affaire sérieuse. Alors que les premiers favorisent involontairement la perturbation de l’image corporelle, nous nous efforçons de promouvoir une santé optimale, de l’esprit et du corps.

Les clients atteints d’un trouble de l’image corporelle, également appelé trouble dysmorphique corporel (BDD), affichent une insatisfaction persistante et intrusive et une préoccupation négative à l’égard d’un « défaut » imaginaire ou même léger dans leur apparence, ainsi qu’une anxiété face à leur manque de musculature. Pour certains, le BDD peut être si contrôlant qu’il affecte leur performance au travail et leurs relations sociales, sans parler de leur réticence à se rendre dans un gymnase ou dans un autre établissement public pour faire de l’exercice.

Les articles sur le corps de plage, les influences médiatiques et culturelles similaires, et les poupées Barbie et GI Joe n’aident certainement pas vos clients, hommes ou femmes. Ces idéaux irréalistes sont inaccessibles et dangereux pour beaucoup. Pourtant, les statistiques suggèrent que 80 à 90 % des femmes ne sont pas satisfaites de leur reflet en miroir.

Il est obligatoire que, pendant que nous nous concentrons sur la promotion de l’exercice, de la santé et de la forme physique, nous utilisions systématiquement et sans relâche un langage positif, approprié et sensible.

Nous savons que les clients de presque toutes les tailles peuvent être en forme, mais les clients le croient-ils vraiment ?

La recherche sur les problèmes d’image corporelle des entraîneurs suggère que ce que les entraîneurs pensent d’eux-mêmes et décrivent devant les clients a un rôle important, tout comme le langage que les entraîneurs et les entraîneurs utilisent avec les clients sur la taille, le type de corps et l’apparence.

Lors de la formation d’un client, se regarder constamment dans le miroir tout en se plaignant de sa propre apparence, par exemple, ne peut avoir qu’un impact négatif sur les clients aux prises avec leurs propres problèmes d’image corporelle. Il est peut-être temps de minimiser l’attention accordée aux “bikinis de plage”, aux “abdos déchirés” et aux “muscles déchiquetés”, et de se concentrer plutôt sur l’acceptation de soi, authentique et réelle, 12 mois par an. Ai-je dit « peut-être » ? Non, peut-être pas, IL EST TEMPS. Et voici comment.

Dans son excellent manuel de 1997, Body Image Workbook: An 8-Step Program for Learning to Like Your Looks, Thomas F. Cash, Ph.D., utilise des recherches empiriques pour aider les lecteurs de tous les jours à augmenter la satisfaction de l’image corporelle et à diminuer la détresse émotionnelle. Je vous recommande de considérer ce livre comme une ressource pour vos clients qui affichent des problèmes d’image corporelle. Ces étapes sont utiles à garder à l’esprit lorsque vous parlez avec des clients de troubles de l’image corporelle.

1. Quelle est l’image corporelle de votre client ? Quels objectifs a-t-il pour améliorer les croyances erronées concernant sa taille et son apparence ? Qui et quoi votre client veut-il être à son meilleur, et est-ce réaliste ?